JE SUIS SANOVORE. JE MANGE QUOI ?

EN PÔLE POSITION

BIO ou cultivés avec Amour par des producteurs locaux et conscients: 

– toute une foule de légumes 
– toute une flopée de fruits 
C’est la fête!!
Tout est permis!!
Toutes les variétés qu’offre la nature et à toutes les modes – du look, du style, de la personnalité; légumes & fruits sont très très forts!!
Consciente des bienfaits du cru, concernant la conservation des nutriments, je fais en sorte de manger quotidiennement des parts de légumes et fruits crus.
J’aime aussi les légumes rôtis au four,  ou les légumes nageant dans un bon curry au lait de coco.
Mon petit-déjeuner est très souvent un bon verre de jus de légumes & fruits frais.
Les fruits, le plus souvent en mode simplicité, beaucoup de frères et sœurs réunis dans mon bol, côte à côte et fraîchement découpés – consommation à la minute, bien sûr!
Soyez créatifs, les possibilités sont infinies, en matière de légumes et fruits – plaisir garanti!

EN 2 ÈME POSITION
Pour que mes légumes et fruits ne se sentent pas seuls et libèrent une multitude de saveurs dans ma bouche, il leur faut des partenaires, je dirais même mieux, des petits chouchous remplis de bienveillance et d’amour, qui serviront à les mettre en valeur.
– des graines (tournesol, chia, chanvre, lin, courge…), moulues, germées, entières, concassées…
– des oléagineux (noix de cajou, amandes, noisettes, pignons, noix du Brésil, noix de macadamia…)
– des herbes fraîches (persil, ciboulette, basilic, origan, romarin…)
– des épices (curcuma, cumin, paprika, cannelle, cardamome, anis étoilé…)
– des incontournables (citron jaune/vert, ail, oignon, échalote)
En plus des chouchous, ils ont des gardes du corps mes légumes:
– des légumineuses (lentille, pois chiche, haricot rouge/blanc/noir…)
– des classiques (des pâtes sans gluten le plus possible, de jolies patates, des riz complet ou demi complet et de toutes origines: thaï, jasmin, parfumé, basmati, camargue, noir…)
– des céréales (sarrasin, avoine, petit-épeautre…)
– sans oublier les cousins, les fruits secs (datte, abricot, figue, raisin, pruneau…)
Cécé Sanovore quotidien

EN 3 ÈME POSITION
Mes commis de cuisine:
– des laits végétaux (amande, riz, noisette) – mon préféré, le lait de coco (souvenez-vous le curry de légumes, et il y a aussi les pancakes du dimanche matin ou le riz au lait du dimanche après-midi pluvieux…)
– des bonnes huiles (huile de coco, huile d’olive, huile de sésame…)
– des bijoux décoratifs (du gomasio, des algues séchées…)
– Monsieur Tofu (nature, fumé ou soyeux – la mousse au chocolat Vegan est un délice – vous ne connaissez pas? Soyez curieux, cherchez sur Google!
– des œufs bio et frais, mon look préféré: au plat, parsemés de graines de chia…)
– des ornements sucrés (sirop d’érable, sucre de coco, miel)
– des ambiances exotiques (sauce soja, sauce tamari, miso, pâte de curry, ghee, gingembre, combawa…)

En 4 ÈME POSITION
– ma gourmandise cacaotée…oups, quasiment quotidienne (chocolat au lait de préférence, mais noir ou cru, c’est très cool aussi…)

En 5 ÈME POSITION
Mon geste patriotique
– du fromage bio le plus souvent au lait de chèvre ou brebis, mais aussi au lait de vache, oui, c’est encore possible, par contre sans concessions, c’est au lait cru sinon, je passe mon tour: un bon brie, un bon fromage de raclette, un bon cantal ou comté, une excellente Burrata -oui elle est italienne, mais bon, j’aime le Monde!

EN 6 ÈME POSITION
Il y a des plats qui font appel au patrimoine culturel, à des souvenirs en famille, des souvenirs d’enfance, des bonheurs partagés.
Et lorsque mon plaisir en bouche se connecte à tout cela, je ne dis pas non; car c’est aussi qui je suis!
A Marseille, une excellente bouillabaisse.
A Saint-Malo, des crêpes gourmandes.
A Deauville, des moules bien charnues avec leurs frites.
A Carcassonne, un robuste cassoulet au canard.
Au bistro du coin, une bonne bavette frites.
A Londres, un fish&chips with vinegar.
A Marrakech, un tajine poulet citron confit.
A la maison, un barbecue en famille dans le jardin.
Chez maman, un excellent Colombo des Antilles.
Ce sont mes plaisirs carnés qui sont très rares parce qu’effectivement, Sanovore veut dire manger sainement, donc je fais tout pour préserver ma santé; et lorsqu’on voit l’état des mers, les animaux imbibés d’antibiotiques et exterminés dans l’horreur- toute cette « daube » va à l’encontre des SANOVORES.
Alors, ils ne sont là dans mon quotidien de Sanovore, uniquement en touristes; des touristes qui ont la bougeotte car ils ne restent jamais trop longtemps chez moi, et puis, de temps en temps, ils reviennent.

 

PEU IMPORTE LA PHILOSOPHIE QU’ON Y PLACE !

Pour certains comme moi, ce sera un geste santé. Pour d’autres, amis des bêtes, un geste solidaire et éthique. Pour d’autres encore, un acte militant contre les injustices faites aux animaux et dans ce monde, notamment la famine injustifiée dans de trop nombreux pays. Bref, à chacun son parcours, sa réflexion!
Le « mauvais Gluten » est proscrit!!
Où est le « le mauvais Gluten »
Dans tous les produits industrialisés donc dénaturés
– les baguettes bien blanches des supermarchés, les pâtisseries & viennoiseries industrielles, les gâteaux stars de nos goûters d’enfants – les pâtes et les farines premier prix – les plats tout préparés…Beurk!!!!
– le pain d’un artisan boulanger conscient qui travaille avec une farine de blé complète, le pain ne sera pas tout blanc mais voire un peu marron, ça c’est un bon geste! Et qu’est que c’est bon!!! Une bonne tartine suffit puisqu’il est plus consistant que « l’autre tout tout blanc », et donc aucun mal de ventre ou de sensation de faim 1h après!
Je dis Banco!
– le pain sans gluten, de très bonne qualité, ou fait maison, car on sait ce qu’on met dedans, c’est parfait aussi, on varie les farines et les saveurs; on s’amuse, on expérimente…Miam Miam!
Par contre attention, aux produits dits « sans gluten » mais « hyper trop industrialisés », car ils sont remplis de sucre ou/et d’huile; c’est un total non sens que de penser faire attention à sa santé alors qu’on se voile la face sur d’autres aspects?!

LES SANOVORES MANGENT EN CONSCIENCE
Ils sont conscients de ce qu’ils ingèrent; ils font donc des choix  au quotidien. Et tous les quotidiens ne se ressemblent pas. On ne vit pas deux fois la même journée, personne ne l’a jamais vécu, ça se saurait! 
Alors pourquoi manger tout le temps la même chose?!
À coup de certitudes et de radicalisations alimentaires, vous vous égarez dans le flou; soyez bien sûrs, les amis, qu’à partir du moment où vous choisissez de manger le plus naturellement possible, avec un choix de produits très « high level » dans la qualité; il n’y a alors pas d’aliments interdits; une douceur un peu trop riche un jour, est facilement comblée sur le reste de votre semaine. L’alimentation est une histoire d’équilibre.
Il faut réapprendre à vous écouter tout comme les nouveaux-nés!
J’ai faim, je mange, je n’ai pas faim, je ne mange pas, et lorsque je prends conscience de ma faim, alors je sais exactement ce dont j’ai envie; fini les questions troubles: « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir manger? » Lorsqu’on a faim on a une vraie vision et un appel franc et direct.
Le terme AVEC (appel-vision-esprit-corps) prend alors tout son sens!
Quelques exemples:
 
Pour rester dans l’univers du pain, un Sanovore préférera manger un bon morceau de pain, de préférence bio, que la moitié d’un pain sans gluten, à la farine de maïs uniquement (qui fera grimper votre indice glycémique), rempli de sucre.
Un Sanovore préféra une cuisse de poulet fermier et bio avec des légumes, qu’une boîte de carottes râpées et assaisonnées, trouvée au rayon traiteur d’un supermarché.
Être Sanovore, c’est également garder un équilibre entre les aliments qu’on consomme.
Vous l’avez donc compris, un Sanovore prend le temps de savoir ce qu’il mange, il agit donc en pleine conscience, il reste éveillé face à son alimentation.
Un Sanovore peut être vegan, végétarien, flexitarien – et finalement, tout ça à la fois!
Non, ne soyez pas choqués, on ne joue pas sur tous les tableaux, on est conscient que l’alimentation joue un rôle primordial sur notre santé, mais on reste aussi connecté à notre plaisir et à notre bon sens – être sanovore c’est réfléchir à son alimentation.
Et comme la vie n’est pas si tranchée que ça, ce n’est ni tout noir, ni tout blanc, alors pour l’alimentation, c’est la même chose; l’extrémisme appelle à la frustration, à la fermeture d’esprit  et au port d’œillères!
N’oubliez pas que l’alimentation est une aventure qui se renouvelle tous les jours, donc exit les menus types, les récurrences – on n’est pas tenu de manger les mêmes aliments tous les jours; sous prétexte qu’il sont sains.
Et pour finir, puisqu’être Sanovore, c’est mettre de la lumière sur sa santé, alors, on ne passe pas sa journée à manger sous prétexte qu’on mange sainement; on ne se surcharge pas, on mange quand on a vraiment faim, quitte à ce que nos repas soient espacés de 12, 14, 16 ou 20 heures!!
Et oui, vous ne tomberez pas malades ou tout simplement dans « les pommes », notre corps a des réserves et il a besoin de puiser dedans pour vraiment éliminer toutes les toxines; alors laissez-lui du temps, soyez bienveillants avec lui.
Faites confiance à votre corps, il vous  dira Tout!
L’aventure Sanovore commence maintenant, êtes-vous prêts?
Bien à vous
Céline K-R.🍀

Leave a Comment