JEAN, PAPA DE QUATRE FILLES.

Sans eux, je ne serai pas là ! Littéralement. C’est eux qui m’ont conçue !
Pour les premiers Talent Map, mes parents sont apparus comme une évidence.

Certes, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il y a des hauts et des bas, mais mes parents sont et seront toujours une source d’inspiration pour moi. En tant que père et mère, je les trouve ultra talentueux et ils me touchent.
Si tout ne dépend pas d’eux, ils ont, en tout cas, toujours été présents pour moi et mes soeurs. Maintenant que nous sommes adultes, ils le sont encore.

Ce coup de projecteur sur mon père Jean et son talent de Papa de quatre filles… 

Bonne lecture.

QUI ES-TU ?

Je m’appelle Jean. Je suis père de quatre filles que j’adore, que j’aime, qui sont pleines d’énergie, et qui cherchent toujours à faire un plus de leur vie. Elles sont toujours dans la création et dans la découverte. Elles sont très dynamiques et en mouvement, comme la vie.

Moi, je n’arrête pas de me découvrir ! Parfois tout va bien, et parfois il y a des moments de découragement qui selon moi sont nécessaires, car ils permettent de repartir et de réagir.
Je me découvre tous les jours, ça ne s’arrête jamais !

 

TON APPEL VERS TON TALENT DE PÈRE ?

J’avais en référence ma famille. J’ai toujours vu mes parents, grands-parents paternels et maternels en couple avec des enfants. C’était donc pour moi le modèle à suivre.
À 22 ans, je me suis dit: “Maintenant je suis prêt, j’y vais !”.
Mon objectif c’était de m’accomplir dans la vie; et pour moi, me réaliser passait par une cellule familiale et la réussite sociale.

 

TON OU TES MENTOR(S) ?

Mon père.
Il a beaucoup compté pour moi. C’était une référence. Il était bosseur, réglo, courageux, pas médisant. Il savait nous faire rire et nous faire prendre conscience des choses essentielles de la vie pour se réaliser. Il ne nous a pas “dit”, il nous a “montré”; il nous a préparés à la vie.
Il nous a inculqué la valeur du travail, de l’intégrité et du courage. C’est un grand héritage.

 

TON OU TES GUIDE(S), ?
(Ceux qui t’ont accompagné sur ton chemin de Père.)

J’ai beaucoup échangé avec ma petite soeur. Elle m’a aidé à cheminer et à traverser les moments les plus difficiles. On s’entraidait beaucoup. On s’est soutenu.
Avec ma mère également.
J’ai aussi un guide intérieur très fort !!

 

QUEL A ÉTÉ TON PLUS GROS DRAGON ? QUELLES ONT ÉTÉ TES RESSOURCES POUR L’AFFRONTER ?

En tant que père, la chose la plus difficile ça a été de laisser mes enfants et de vivre sans eux après ma séparation, parce que je ne voyais pas la vie comme ça.
Je me suis dit: “il n’y a qu’une personne qui peut me comprendre, c’est moi !” Alors je suis entré à l’intérieur de moi-même afin de comprendre pourquoi, alors que je voyais ma vie avec mes enfants, ceux-ci n’étaient pas avec moi. J’ai fait une introspection.

Et, bien que n’étant plus avec leur mère, j’ai toujours voulu garder contact avec mes filles et rester disponible pour elles. J’avais en tête que l’essentiel, c’était la relation que j’avais avec mes enfants.
Cette situation m’a fait grandir !

 

TA VISION DE LA PATERNITÉ ? TA VISION DU MONDE QUE TU VOUDRAIS VOIR SE RÉALISER ?

Quand on est parent c’est pour la vie ! Il faut prendre la mesure de ce rôle.
Un parent, dès le départ, doit être bienveillant et doit apprendre à ces enfants le respect de l’Autre, le goût du travail, à se défendre et à affronter les difficultés de la vie.

Il doit aussi être à l’écoute et disponible car les enfants reviennent toujours vers les parents pour un conseil, un exemple ou être guidés.
Un parent doit faire profiter ses enfants de ses apprentissages et expériences quand ils le demandent et sont à l’écoute. Un parent est un très bon support.
Je pense qu’on est là pour s’améliorer et toujours améliorer les relations.

Par ailleurs, parents et enfants sont très différents. Attention à ne pas faire de confusion !
Un enfant est une personne à part entière, il n’est pas son parent, il n’est pas sa chose. Nous ne vivons pas à la place de nos enfants. Ils sont là pour apprendre à voler de leur propres ailes et plus c’est tôt, mieux c’est !
Un parent doit toujours oeuvrer pour rendre ses enfants autonomes.
Au final, nous sommes comme une bouée de sauvetage !

Ma vision du monde: un monde en paix, en harmonie, avec beaucoup plus de compréhension, d’entente. Un monde où l’on va à l’essentiel. J’aimerais aussi plus d’honnêteté.

 

TA MISSION ? COMMENT CONTRIBUES-TU À TA VISION ?

Je reste authentique, je cherche à rester au plus près de moi et en accord avec moi-même. Je reste positif, honnête, et le plus intègre possible.

 

SELON TOI, QUEL RAPPORT ENTRE ESPRIT ET CORPS ?

Tu ne peux pas les dissocier. Ils ont besoin l’un de l’autre. Ils doivent ne faire qu’un. Et pour cela, il faut être son propre spectateur, vigilant et à l’écoute de soi.

Leave a Comment

Related Projects