Été 2016. Mardi 19 juillet. Paris. Le thermomètre affiche 35 degrés. Soleil de plomb, pas un nuage dans le ciel, chaleur écrasante.
Temps idéal pour manger une glace.
Quentin et moi choisissons de retouner à Une Glace à Paris, et cette fois-ci, de consommer sur place.

Une Glace à Paris

Une Glace à Paris


La boutique est situé en plein dans le Marais, au 15 rue Sainte-croix de la Bretonnerie.

La décoration est sobre, le blanc domine, quelques touches de bleu. Ce n’est pas très grand, tout en longueur. Les vitrines sont à l’avant de la boutique, les quelques places assises, une vingtaine, se trouvent au fond.
On nous installe.


Le choix est difficile tant il y a de parfums, tant ils sont tous plus alléchants les uns que les autres.

Ça va du plus classique au plus surprenant, en passant par du classique-surprenant également.
Pistache de Neroli, Vanille de Madagascar, Chocolat , thé vert matcha, Medovic (confiture de lait et biscuit au miel), baba au rhum…
Côté sorbet: mangue, pêche-miel de lavande, kiwi, fraise-hibiscus, carotte-orange-gingembre, figue gingembre…


Sont également proposés, des pâtisseries glacées (millefeuille, omelette norvégienne), des jus frappés et des milshakes.

Quentin est d’abord tenté par l’Omelette norvégienne mais il est tout de suite freiné par l’écart de prix entre le “sur place” et le “à emporter” ! 8 euros et des poussières à emporter, 14 euros et quelques sur place !! Ça suffit à le faire changer d’avis. Un, deux voire trois euros en plus ok, mais là c’est quasiment le double du prix de base !!!
On se demande encore ce qui justifie un tel écart de prix !?


Finalement, nous optons chacun pour trois boules de glace. Avocat -vanille, vanille de Papouasie et sorbet pamplemousse pour Quentin. Vanille de Papouasie fumée, litchi-caramel et glace végétale (souchet-chou kale-pomme) pour moi.

La boutique a été dévalisée, je goûterai le parfum banane-bois d’anis une prochaine fois. Ou pas. Ici ce ne sont que des produits de saison, les glaces du moment ne restent pas longtemps.

 

Une Glace À Paris

Une Glace À Paris


Une Glace À Paris

Une Glace À Paris



Les glaces arrivent. À l’image du lieu, c’est beau, c’est sobre, délicat, épuré. Ici pas de topping. Le produit, de qualité, se suffit à lui-même. J’apprécie la présentation: chaque boule est séparée. Les saveurs ne se mélangeront pas.

Le goût de chacun des six parfums est très bien équilibré, subtil, raffiné, c’est parfait !
Et niveau texture, c’est exceptionnel ! La glace ne fond pas pour se transformer en un liquide écoeurant. Non, elle reste crémeuse jusqu’à la dernière bouchée !

On ne parle plus de glace là, mais vraiment de CRÈME GLACÉE !!!
Mes préférées: Vanille de Papouasie fumée !! Surprenant pour quelqu’un qui n’aime pas la glace à la vanille d’habitude ! Et le sorbet pamplemousse de Quentin dont je trouve qu’on y goûte réellement la saveur du fruit.


Les papilles gustatives satisfaites, nous passons à la caisse.

Ça pique un peu ! 4, 20 euros la boule. Mais vu la qualité du produit, le lieu, le service, je trouve que ça se justifie.
Et puis c’est quand même la boutique du champion du monde de patisserie et meilleur ouvrier de France glacier Emmanuel Ryon et de son associé Olivier Ménard qui a travaillé chez Pierre Hermé et Harrods entre autres…!

On reviendra !

Une Glace À Paris

Une Glace À Paris

PLUS D’INFOS:
Adresse ?  15, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4ème.
Horaires ? de 11h30 à 22h00 (attention jusqu’à 19h seulement pour le salon de thé)
Prix ? 4,20 la boule sur place. 6,50 les 3 boules à emporter.
Verdict ? I’M IN ! Pas tous les jours pour le salon de thé, hein ! Mais c’est vraiment l’une de mes glaces préférées ! À découvrir. 
Christine R.

Leave a Comment